top of page

Guerre en Ukraine : 41% des consommateurs prêts à boycotter les marques toujours présentes en Russie

🔴 Si certaines entreprises ont annoncé se retirer intégralement du marché russes, d'autres, notamment dans la distribution, restent sur place.


🔴 Continuer à faire des affaires en Russie malgré le contexte n'est pas anodin, notamment pour l'image de marque. Les consommateurs, selon une étude de la société britannique GlobalData, seraient 41% à se dire prêts à boycotter une marque qu'ils ont l'habitude de consommer s'ils apprennent qu'elle maintient ses activités russes. Mais il est encore difficile de mesurer les impacts d'un tel boycott.


🔴 Une situation géopolitique complexe ne facilite pas le business... Bien au contraire. La guerre en Ukraine conduit les entreprises à faire un choix : continuer leurs activités en Russie malgré le contexte... ou bien geler temporairement leurs affaires sur place.


🔴 Si l'Europe et une grande partie de la communauté internationale ont mis en vigueur une série de sanctions, essentiellement économiques, pour tenter d'affaiblir le régime de Vladimir Poutine, certaines entreprises ont quant à elles décidé de continuer leurs activités. C'est notamment le cas des enseignes Auchan, Decathlon et Leroy Merlin, qui appartiennent au groupe Mulliez. Auchan emploie en Russie plus de 30.000 collaborateurs dans 231 magasins pour un chiffre d'affaires de... 3,1 milliards d'euros sur un total de 30 milliards au niveau mondial. Suspendre ce marché n'aurait donc rien d'anecdotique.



🔴 Source : Lefigaro.fr

55 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page