top of page

Retour sur la réunion du 14 novembre concernant la disparition des postes comptables

Retour sur la réunion du 14 novembre concernant la disparition des postes comptables


Le but de la réunion est de donner les outils pour accompagner socialement 188 salariés qui voient leurs postes supprimés. Les activités comptables vont disparaitre de tous les magasins fin 2024, compensées par le digital.


L’objectif de l’entreprise est d’accompagner chaque salarié pour qu’il puisse avoir en emploi demain.


En résumé de la réunion, voici les questions posées par FO, en contact avec les comptables inquiets pour leur avenir et les réponses apportées par la direction.



Questions


- Le collaborateur aura-t-il la possibilité de demander une rupture conventionnelle ?

Réponse : Cela sera au cas par cas, dans l’attente des parcours pro.


- Si OUI la région est-elle obligée d'accepter ?

Réponse : Il n’y aura pas de blocage de la région.



- Si NON et que le collaborateur ne souhaite pas être intégré soit à la vente, en caisse ou en logistique (roue des possibles) parce que cela ne correspond pas à son cœur de métier ou ne se projette pas dans l'un de ces métiers proposés :

- que décide Leroy Merlin du sort du collaborateur ?

- que va-t-il faire du collaborateur ? (licenciement ?)

Réponse : Il a été précisé que le rôle du cabinet conseil est d'accompagner le collaborateur de manière personnalisée.


- Que signifie "accompagnement personnalisé" ?

Réponse : Le cabinet conseil est là pour monter le projet pro du salarié, peu importe le projet. Interne externe, intra groupe, mutation, formation, création d’entreprise ….


- De quelle manière ?

Réponse : À travers des prises de RDV


- Quelle temporalité ?

Réponse : A l’issue des EDP mais si le salarié le désire, il peut prendre rendez-vous dès aujourd’hui.


- Quelles sont les prochaines étapes ?

Réponse : Que le salarié détermine son parcours pro.


- Si malgré l'aide du cabinet, le collaborateur ne trouve pas d'issue, que décide Leroy Merlin du sort du collaborateur fin 2024 lorsque tous les projets de digitalisation sont en place ?

Réponse : Il faut attendre de voir quel parcours le salarié a choisi. Le but étant que 100% des salariés s’inscrivent dans un projet professionnel. Il n’y aura pas de pression sur 2024 et si jamais le salarié n’a pas trouvé son parcours, des propositions de reclassement lui seront faites début 2025.


- Pourquoi le cabinet serait plus à l'écoute des salariés que des intérêts de LM qui est le donneur d'ordre et donc le payeur (en clair est ce que cela n'est pas de la poudre aux yeux)

Réponse : Le cabinet a une expertise que Leroy Merlin n’a pas, il est capable de monter des projets pro interne ou externe. Lorsque le salarié a une défiance vis-à-vis du manager, il est plus simple d’avoir une écoute externe. Le salarié peut aussi ne pas passer par le cabinet et s’adresser directement à son manager ou/et RH. Le cabinet n’est pas une obligation mais une option.


- Si le collaborateur demande une formation extérieure, sera-t-elle financée dans son intégralité par Leroy Merlin (hors compte CPF) ?

Réponse : Oui LM peut envisager la prise en charge de formation externe, sous condition. Condition que LM est en train d’écrire. Il faut que la formation assure l’employabilité et assure un emploie à l’externe. L’objectif étant que tout le monde ait un emploi demain.


- Sur les tâches administratives restantes en magasin, le magasin est-il libre de faire comme il veut ?

En clair au lieu de répartir les heures sur plusieurs services (sur des personnes ayant déjà leur mission et qui ne seront pas contre-pouvoir) le magasin peut-il conserver un ou plusieurs postes administratifs (car cela ne va pas augmenter le quota d'heures et conserver un contre-pouvoir synonyme de protection des salariés). Ex : réponses aux questions des services internes sur les écarts de financement, chèque, espèces, archivages contrats, envois des sogecs et tg, affranchissement etc...

Réponse : Non. Uniquement sur des postes existants.


- Y aura-t-il des postes à pourvoir au siège, en comptabilité ? Si oui, y aura-t-il la possibilité de faire du télétravail ?

Réponse : Oui. LM regarde les besoins exacts et les postes seront proposés aux comptables prioritaires. (Prioritaire : à déterminer avec les OS. Cela peut être l’ancienneté, l’âge, personne en situation de handicap….)


- Y aura-t-il la possibilité d'une mutation sur un autre magasin, à un autre poste administratif, réception, service Pose et Commande Client ? Idem sur notre magasin LM.

Réponse : Oui si le poste est existant.


- En cas de changement de poste, que se passe-t-il au niveau du DOM, de l'échelon, est ce que, dans le nouveau poste, nous repartons Débutant ?

Réponse : Aucun impact sur les éléments essentiels du contrat de travail, la rémunération et le statut reste inchangé.


Si nous ne trouvons pas d'accord, pouvons-nous bénéficier d'une formation de reconversion, études financées par LM, stage en entreprise avec maintien de salaire, formation diplômante avec toujours un maintien de salaire ?


Réponse : Oui dès lors qu’elle offre des perspective d’emploi.


- Confirmation du maintien des horaires de travail pendant un an à compter du changement de poste, est-ce toujours d'actualité ?

Réponse : Oui, toujours d’actualité, mais pas au-delà d’un an pour un soucis d’équité avec l’équipe.


- Avons-nous la possibilité de faire un temps partiel sur une mission et un autre temps partiel sur une autre mission : un exemple : Administratif Réception et Administratif Pose ?

Réponse : Sur du temporaire oui, mais pas sur du définitif, uniquement sur une période transitoire.


- Suite à la suppression de la compta en magasin, puisqu'il va rester environ 90% des tâches en magasin, est ce que la personne en comptabilité actuellement pourra effectuer ces tâches en plus d'une autre mission ?

Réponse : Si c’est un poste existant oui, si ce n’est pas un poste existant non.


- Et est-ce que la suppression de la comptabilité en magasin sera bien fin 2024 voir début 2025, car nous entendons déjà des rumeurs disant que ça se ferait plus tôt, voir premier semestre 2024 ?

Réponse : La suppression des activités comptables s’amorce depuis quelques années et va s’accélérer en 2024. Il n’existera plus d’activité comptable en magasin fin 2024.


- Si nous postulons à un poste dans le magasin et que la direction refuse, comment ça se passe ?

Réponse : Si le poste est existant les comptables seront prioritaires, même si le poste est déjà pris.


- Comment ça se passe si nous ne trouvons aucun poste, aucun accord de reconversion à la fin de notre mission en comptabilité ?

Réponse : Gestion au cas par cas.


- Est-il possible qu'un membre du syndicat soit présent lors des prochains entretiens afin d'accompagner le salarié ?

Réponse : Non



524 vues0 commentaire
bottom of page