top of page

Réponse du siège concernant le tract intersyndical envoyé a Thomas Bouret

📢 Réponse du siège concernant le tract intersyndical envoyé à Thomas Bouret.



Le dernier paragraphe est complétement déconnecté de la réalité des salariés et leurs petits salaires. Pensent-ils également à l’impact sur leurs familles ❓ Leurs loisirs ❓ leur nourriture ❓ Leurs loyers ❓ Leurs carburants ❓ Leur électricité ❓ Leurs vies ⁉️

Les salariés veulent gagner plus aujourd’hui non plus pour VIVRE mais pour SURVIVRE ❗


Sébastien Jenvrin

Leader Culture et Valeurs


Bonjour,

Nous revenons vers vous comme prévu suite à votre courriel et à la communication syndicale adressés à Thomas.


Dans cette communication, vous évoquez la suppression par le Sénat de l'indemnité inflation de 100 euros intervenue lors des discussions sur le second projet de budget rectifié pour 2021. En effet, après son adoption par l’Assemblée Nationale le 10 novembre dernier en première lecture, le Sénat a adopté hier à la majorité un projet de loi modifiant cette disposition pour lui substituer un renforcement "ponctuel" de dispositifs existants jugés "mieux ciblés".


Pour autant et comme vous le savez, aux termes de la Constitution, l’adoption définitive d’un texte implique son vote dans les mêmes termes par l’Assemblée nationale et par le Sénat au terme d’un mouvement de va-et-vient du texte en discussion entre les assemblées, communément appelé « navette parlementaire». Cet accord peut se réaliser spontanément ou après intervention d'une commission mixte paritaire (CMP). Concernant les discussions sur ce texte, il a été annoncé, ce jour, que la commission mixte paritaire avait été convoquée et devait rendre ses conclusions le mercredi 24 novembre prochain. En cas de désaccord entre les deux chambres, le Gouvernement disposera de la possibilité de faire statuer l’Assemblée nationale en dernier ressort.


Dès lors, il apparaît trop précipité d’affirmer que l’indemnité Inflation prévue par le Gouvernement ne sera pas mise en œuvre.


Néanmoins, pour couper court à tout débat sur le sujet, nous entendons affirmer dès à présent que Leroy Merlin maintiendra la mesure discutée lors des NAO 2021, à savoir la mise en oeuvre d’une indemnité Inflation de 100€, dans les conditions prévues au moment de nos discussions (cf texte adopté à l’assemblée nationale le 10/11). A travers cet engagement fort, nous entendons réaffirmer notre souhait de pouvoir faire bénéficier une grande majorité de nos collaborateurs de cette indemnité compensant les effets conjoncturels de l’inflation. Bien évidemment, nous ajusterons les conditions de versement, si toutefois elles s’avéraient une fois adoptées plus favorables.


Vous évoquez par ailleurs que l’entreprise aurait posé comme hypothèse d’inflation annuelle pour 2021 à hauteur de 1.8%. Nous revenons sur ce chiffre qui ne correspond nullement aux données présentées lors des NAO.


A cette occasion, Jérôme Meriaux vous a présenté le film et la photo de l’inflation sur la période allant de janvier à octobre 2021, ainsi qu’une projection d’inflation sur 2021. Cette inflation projetée sur l’ensemble de l’année 2021, établie sur la base de 12 mois glissants (moyenne arithmétique entre janvier à décembre de l’année en cours) s’établit à 1.5%.


Comme à l’occasion de chacune de nos NAO et depuis de nombreuses années, nous avons retenu l’indicateur INSEE Ensemble des ménages - France - Ensemble hors tabac : Identifiant 001763852. Il s’agit du même indicateur que celui utilisé pour la revalorisation du SMIC.


Cette projection nous paraît juste et fiable car elle intègre les effets de l’accélération de l’inflation sur le 2nd semestre. A titre d’illustration comme vous pourrez le lire sur le tableau ci-dessous, nous avons pu constater que ces projections réalisées sur les années précédentes étaient au mieux identiques à l’inflation réalisée, mais la plupart du temps supérieure à cet atterrissage.


Inflation annuelle projetée NAO 2020 : 0.3

Inflation annuelle réalisée 2020 : 0.2


Inflation annuelle projetée NAO 2019 : 1.0

Inflation annuelle réalisée 2019 : 0.9


Inflation annuelle projetée NAO 2018 : 1.7

Inflation annuelle réalisée 2018 : 1.6


Inflation annuelle projetée NAO 2017 : 1.0

Inflation annuelle réalisée 2017 : 1.0


Vous évoquez enfin une perte de pouvoir d’achat de la part de nos collaborateurs.


Nous vous rappelons que le pourcentage de l’AG retenue à l’issue de nos discussions en NAO est ainsi supérieur d’⅓ à cette projection annuelle et de près de ⅔ supérieur à cette même inflation projetée sur les 2 premiers niveaux de la grille, compte tenu de la valeur du talon.


L’attention particulière portée lors de nos discussions durant nos NAO, depuis de nombreuses années sur les premiers niveaux de rémunération a permis à ses collaborateurs de bénéficier d’une augmentation de 11,2% sur les 8 dernières années et ceci hors augmentations individuelles et promotions, soit une augmentation de 4,8% supérieure à l’inflation retenue sur la même période.


Nous avons mené des négociations loyales, de bonne foi et avons cherché au maximum la convergence avec vous, au service de nos 28 000 collaborateurs et avons souhaité apporter une réponse à l'exhaustivité de vos demandes respectives.


Nous avons, avec la direction, pris acte de vos propos exprimés en intersyndicale ou individuellement lors de nos différents échanges lors de cette négociation mais également à son issue.


L’entreprise a toujours été au RDV quand le contexte n’était pas favorable à ces collaborateurs et plusieurs fois dans son histoire, surtout récente.


Nous en appelons à votre responsabilité quant aux impacts que peuvent engendrer ce mouvement social sur l’entreprise et ils sont multiples : impacts pour nos collaborateurs, impacts pour nos clients, impacts pour notre marque Leroy Merlin et enfin impacts pour nos activités.

151 vues0 commentaire

Comments


bottom of page